Accueil » monologue » Tension linguistique

Tension linguistique

Très beau spectacle de Beirut, hier, à la Sala Rossa. Ça rend encore plus heureux quand un chanteur, l’étatsunien Zach Condon dans ce cas-ci, s’avère parler un français relativement bon, et se force pour le faire.

Reste qu’il suffit qu’une [insérez un mot pas fin] crie « Speak english ! » et s’engueule avec un type qui lui explique qu’on est à Montréal et qu’il peut bien parler la langue de son choix, pour me faire oublier le spectacle pendant, hmmm, trois morceaux au moins.

J’aurais eu envie de lui dire que c’est entre autres à cause de ce genre d’attitude imbécile que l’idée d’indépendance subsiste, et que si les anglos étaient le moindrement opportunistes, ils arriveraient sans doute à en convaincre plus d’un de rester dans un Canada-uni-bilingue-d’un-océan-à-l’autre.

Sur une note plus joyeuse, voici un vidéoclip de Beirut :

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, qui a le sens de l’humour
    Tsé, la vie des fois on fait trop, on la met trop sérieuse pour rien. Pis c’est correct de rire de toi-même pis de pas te prendre si au sérieux que ça, fait que je pense que j’ai un bon balant là-dessus pis j’aime ça faire rire le monde pis j’aime ça quand le monde […]
  • Martin St-Louis, retranché
    En première période, y’a eu une longue séquence de pas de sifflet. Mais la meilleure manière d’apprendre c’est dans les, dans les tranches? Les tranches? Ouais, la meilleure manière d’apprendre c’est dans les tranches.
  • Martin St-Louis, qui joue gros
    T’as jamais des moments pour grossir comme mentalement, personnalité et tout. Si tu veux juste des choses faciles, c’est dur de grossir comme humain.
  • La langue de Martin St-Louis
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=mQrcf-A3BHQ?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Martin St-Louis, d’une certaine manière
    Ça toujours été mon rêve d’être entraîneur dans la ligue nationale. Je sais que c’était pas si j’allais faire ça, c’était une manière de temps. Quand les que j’allais le faire.

Flux Le club des mal cités

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.