Accueil monologue Payer ses contraventions en ligne

Payer ses contraventions en ligne

J’ai eu ma première contravention en dix ans de conduite active la semaine dernière. 49 km/h dans une zone de 30 km/h. J’étais dans la lune faut croire. D’ailleurs, je me demandais, faut-il dire merci au policier qui vous donne une contravention ?

En tant qu’urbaniste intéressé par la gouvernance en ligne, j’étais très heureux de constater qu’il m’est possible de payer ladite contravention sur le site de la Ville de Montréal.

Sauf qu’hier, le site m’annonce que le service est présentement indisponible, et aujourd’hui, on me donne une erreur 500 “Internal server Error” avec plein de gribouillis Java / Oracle.

Pratique.

8 commentaire

Laisser un commentaire

    • C’est tout à fait exact (et très décevant parce que sur leur site, on ne peut payer que par carte de crédit alors que je veux payer par débit…),
      Sans être certaine qu’on ne puisse payer par notre institution puisque j’ai essayé et on me dit qu je n’ai pas un no. de constat valide. J’ai donc tenté de joindre leur service téléphonique (sois-disant ouvet 24hrs/24, 7jrs/7 au 1-877-263-6337) pour avoir plus d’info sur ce qui cloche sur le no. du constat et un message enregistré me dit que ce service est disponible sur semaine uniquement alors que sur le site Internet, on dit tout à fait le contraire….. Bla, bla, bla….

  • Je pourrais, je suppose, mais pour une fois qu’une municipalité fait des efforts pour nous faciliter la vie, aussi bien les encourager… et les critiquer quand ça ne fonctionne pas.

    Mais ça a fonctionné finalement. Z’ont dû rebooter le serveur…

  • Les contraventions… un autre facteur favorisant la vie en ville.

    Dans ma jeunesse…, il y avait généralement, un policier ou une voiture de police visible dans les zones à risques, ceci permettait de régulariser la circulation. Les contraventions étaient distribuées aléatoirement. Depuis environ un an, la Ville de Montréal a changé du mode de distribution aléatoire au mode récursif. Maintenant, plusieurs voitures et policiers sont cachés. Ce mode n’est pas efficace pour ralentir le trafic ni pour empêcher les zoufs d’être zoufs, mais crime que c’est payant… En fait, presque assez payant pour développer des applications qui fonctionnent.

  • Je seconde le commentaire de François Coutu. Le site pour payer ne fonctionne sans doute pas compte tenu du nombre de personnes qui essaient de l’utiliser en même temps. C’est une ruine habiter à Montréal et tellement répressif. Les vrais criminels peuvent dormir en paix !!!

Flux Le Sportnographe

  • Martin Leclerc, à propos des jumeaux Sedin
    Probablement qu’ils n’auraient pas eu une aussi bonne carrière les deux séparés. C’était les deux doigts de la main sur la patinoire. Ils avaient un sixième sens, un septième sens.
  • Maxim Lapierre, qui dit les vraies affaires
    Faut arrêter de tourner autour du mot, un reset, ce n’est pas une reconstruction.
  • Martin McGuire, expert
    Y’a pas de relation entre les deux blessures, mais un poignet pour un joueur comme lui, c’est ben ben important. Tsé, lui, manier des rondelles, c’est son pain et son…
  • Martin St-Louis, qui a le sens de l’humour
    Tsé, la vie des fois on fait trop, on la met trop sérieuse pour rien. Pis c’est correct de rire de toi-même pis de pas te prendre si au sérieux…
  • Martin St-Louis, retranché
    En première période, y’a eu une longue séquence de pas de sifflet. Mais la meilleure manière d’apprendre c’est dans les, dans les tranches? Les tranches? Ouais, la meilleure manière d’apprendre…

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Martin Leclerc, à propos des jumeaux Sedin
    Probablement qu’ils n’auraient pas eu une aussi bonne carrière les deux séparés. C’était les deux doigts de la main sur la patinoire. Ils avaient un sixième sens, un septième sens.
  • Maxim Lapierre, qui dit les vraies affaires
    Faut arrêter de tourner autour du mot, un reset, ce n’est pas une reconstruction.
  • Martin McGuire, expert
    Y’a pas de relation entre les deux blessures, mais un poignet pour un joueur comme lui, c’est ben ben important. Tsé, lui, manier des rondelles, c’est son pain et son…
  • Martin St-Louis, qui a le sens de l’humour
    Tsé, la vie des fois on fait trop, on la met trop sérieuse pour rien. Pis c’est correct de rire de toi-même pis de pas te prendre si au sérieux…
  • Martin St-Louis, retranché
    En première période, y’a eu une longue séquence de pas de sifflet. Mais la meilleure manière d’apprendre c’est dans les, dans les tranches? Les tranches? Ouais, la meilleure manière d’apprendre…

Flux Le club des mal cités

  • Lise Ravary, dépassée
    Autrement dit, si je n’ai pas entre 12 et 19 ans, le show de la St Jean n’est pas pour moi. C’est qui le gars aux cheveux verts ? C’est…
  • Mathieu Bock-Côté, mythique
    La crise des passeports correspond à l’équivalent d’un coup de hache au cœur du mythe de l’infaillibilité de l’administration fédérale.
  • André Pratte, par définition
    Je revendique haut et fort mes convictions fédéralistes. Un fédéraliste est par définition apôtre du changement, puisqu’il est dans la nature même du fédéralisme d’être constamment en mouvement. André Pratte…
  • Claude Fournier, observateur
    Le plus grand trou du… à Montréal, prête pour la sodomie.
  • Éric Caire, prêt à mourir pour ses idées
    On va le faire le troisième lien. Et je veux que les gens de Québec sachent que c’est un projet pour lequel je suis prêt à me battre jusqu’à ma…

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.