Accueil » oli-wood » Terminator Dark Fate

Terminator Dark Fate

J’ai regardé le dernier opus de la série Terminator.

Terminator Dark Fate.

La fabuleux destin d’un exterminateur, en français.

C’est l’histoire d’un robot du futur qui revient dans le passé pour éliminer une future leader de la résistance.

Je vous rappelle que le premier Terminator était l’histoire d’un robot du futur qui revient dans le passé pour éliminer la mère d’un futur leader de la résistance.

Terminator 2 était plutôt l’épopée d’un robot du futur qui revient dans le passé pour éliminer un futur leader de la résistance.

Dans le 3, on pouvait suivre un robot du futur qui revient dans le passé pour éliminer un futur leader de la résistance… ainsi qu’une jeune vétérinaire.

On se débarrasse pas d’une recette gagnante, comme dirait Ricardo.

Une chose intéressante dans ce dernier film, c’est qu’un moment donné, Sarah Connor, la mère d’un futur leader de la résistance explique ce qui se passe à une protagoniste de façon assez lucide.

Elle dit: Tu vas voir, c’est toujours la même chose, ils envoient un robot du futur pour tuer un futur leader de la résistance, et on doit le buter.

J’ai trouvé que c’était un bel exemple d’introspection.

Je donne cinq étoiles.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, qui a le sens de l’humour
    Tsé, la vie des fois on fait trop, on la met trop sérieuse pour rien. Pis c’est correct de rire de toi-même pis de pas te prendre si au sérieux que ça, fait que je pense que j’ai un bon balant là-dessus pis j’aime ça faire rire le monde pis j’aime ça quand le monde […]
  • Martin St-Louis, retranché
    En première période, y’a eu une longue séquence de pas de sifflet. Mais la meilleure manière d’apprendre c’est dans les, dans les tranches? Les tranches? Ouais, la meilleure manière d’apprendre c’est dans les tranches.
  • Martin St-Louis, qui joue gros
    T’as jamais des moments pour grossir comme mentalement, personnalité et tout. Si tu veux juste des choses faciles, c’est dur de grossir comme humain.
  • La langue de Martin St-Louis
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=mQrcf-A3BHQ?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Martin St-Louis, d’une certaine manière
    Ça toujours été mon rêve d’être entraîneur dans la ligue nationale. Je sais que c’était pas si j’allais faire ça, c’était une manière de temps. Quand les que j’allais le faire.

Flux Le club des mal cités

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.