Propagande ou ampligande?

Bon, le mot n’existe pas vraiment, mais selon ce spécialiste, on ne parle plus que des puissants qui tentent de berner le peuple, mais du peuple qui amplifie lui-même les fausses nouvelles.

In fact, we have a very old word for persuasive communication with an agenda: propaganda. That term, however, comes with historical baggage. It presumes that governments, authority figures, institutions, and mass media are forcing ideas on regular people from the top down. But more and more, the opposite is happening. Far from being merely a target, the public has become an active participant in creating and selectively amplifying narratives that shape realities. Perhaps the best word for this emergent bottom-up dynamic is one that doesn’t exist quite yet: ampliganda, the shaping of perception through amplification. It can originate from an online nobody or an onscreen celebrity. No single person or organization bears responsibility for its transmission. And it is having a profound effect on democracy and society.

Même plus besoin de robots russes pour amplifier un mouvement.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Flux Le club des mal cités

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.