Accueil lien La marchandisation de la nature

La marchandisation de la nature

Entrevue intéressante dans Le Devoir sur la marchandisation de l’environnement.

On connaît bien l’exemple des gènes transformés en marchandises. Des milliers d’experts travaillent aussi à donner un prix à des espèces, à des paysages ou à la séquestration du carbone. Les méthodes d’évaluation peuvent se faire avec des enquêtes auprès des gens. On leur demande par exemple : quel prix seriez-vous prêts à payer par an pour soutenir une politique de conservation du grizzli ou de la baleine bleue ? La réponse donne la valeur de l’espèce. On arrive à des résultats qui n’ont aucun sens. Quand les Américains veulent payer 63 $ pour protéger le saumon du Pacifique et seulement 8 $ pour celui de l’Atlantique, on imagine qu’il y a plus de pêcheurs de saumons dans l’ouest que dans l’est des États-Unis. C’est ce qu’on appelle en statistiques un biais d’échantillonnage. Si on demande aujourd’hui à une femme afghane combien elle est prête à payer pour protéger le panda géant, à mon avis, ça ne sera pas beaucoup.

Tout n’a pas une valeur marchande et envisager de régler la question climatique de cette façon ne fonctionnera pas, selon la chercheuse interviewée.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, qui a le sens de l’humour
    Tsé, la vie des fois on fait trop, on la met trop sérieuse pour rien. Pis c’est correct de rire de toi-même pis de pas te prendre si au sérieux…
  • Martin St-Louis, retranché
    En première période, y’a eu une longue séquence de pas de sifflet. Mais la meilleure manière d’apprendre c’est dans les, dans les tranches? Les tranches? Ouais, la meilleure manière d’apprendre…
  • Martin St-Louis, qui joue gros
    T’as jamais des moments pour grossir comme mentalement, personnalité et tout. Si tu veux juste des choses faciles, c’est dur de grossir comme humain.
  • La langue de Martin St-Louis
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=mQrcf-A3BHQ?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=1160&h=653]
  • Martin St-Louis, d’une certaine manière
    Ça toujours été mon rêve d’être entraîneur dans la ligue nationale. Je sais que c’était pas si j’allais faire ça, c’était une manière de temps. Quand les que j’allais le…

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, qui a le sens de l’humour
    Tsé, la vie des fois on fait trop, on la met trop sérieuse pour rien. Pis c’est correct de rire de toi-même pis de pas te prendre si au sérieux…
  • Martin St-Louis, retranché
    En première période, y’a eu une longue séquence de pas de sifflet. Mais la meilleure manière d’apprendre c’est dans les, dans les tranches? Les tranches? Ouais, la meilleure manière d’apprendre…
  • Martin St-Louis, qui joue gros
    T’as jamais des moments pour grossir comme mentalement, personnalité et tout. Si tu veux juste des choses faciles, c’est dur de grossir comme humain.
  • La langue de Martin St-Louis
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=mQrcf-A3BHQ?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=1160&h=653]
  • Martin St-Louis, d’une certaine manière
    Ça toujours été mon rêve d’être entraîneur dans la ligue nationale. Je sais que c’était pas si j’allais faire ça, c’était une manière de temps. Quand les que j’allais le…

Flux Le club des mal cités

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.