Et si l’autobus était gratuit?

Long article sur les implications d’une telle mesure:

Well-funded public transit and intercity transit that is accessible and free to users at their point of service and that runs on a convenient schedule would, with some patience, fundamentally change riders’ relationships to transit. This would reduce greenhouse gas emissions, improve access to ferries during the busy summer months (if more people opted for transit over personal vehicles), and, most importantly, allow people who currently face significant barriers leaving their home communities for medical appointments, family visits and other things, like vacations, that improve quality of life, more freedom and mobility. We won’t arrive at that destination without fundamental changes to the way many of us conceive of public transit. Getting there will require significant investment. Transit advocates like Viveca Ellis believe the time has come.

What If Riding the Bus Were Free?

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • 30% à 35% des revenus proviennent des usagers en moyenne au Québec. La gratuité peut avoir des effets positifs à la marge mais peut également représenter un frein lorsque l’on veut développer les réseaux. Enfin, la gratuité ne résout pas les enjeux liés à la localisation des usagers.

Flux Le Sportnographe

  • Bob Hartley, pas mât
    C’est pas celui qui flash le plus là. Lui y’est comme la peinture pour les BBQ. Des fois y’est mât, par contre il est efficace.
  • Bob Hartley, ni devin, ni divin
    J’pas un divin, je suis pas un prophète, mais je prédis qu’il va être un cinquième sixième défenseur pour le Canadien, pis un solide.
  • Alexandre Pratt, sans moule
    Ce sont deux joueurs qui sont très bons mais qui jouent juste d’un côté de la glace. Caufield, y’est jeune, y’est encore temps de le moudre là tsé.
  • Jean-Charles Lajoie, pas frais
    Y’a beaucoup de pression qui se rattache au hockey mineur à partir des camps de sélection et je trouve que ce qui est putréfié tout le temps, c’est le plaisir.
  • Martin Lemay, à propos de Tua Tagovailoa
    Tout le monde avait levé le flag après la semaine dernière alors qu’il avait titubé et tombé après avoir été mal à tête.

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Bob Hartley, pas mât
    C’est pas celui qui flash le plus là. Lui y’est comme la peinture pour les BBQ. Des fois y’est mât, par contre il est efficace.
  • Bob Hartley, ni devin, ni divin
    J’pas un divin, je suis pas un prophète, mais je prédis qu’il va être un cinquième sixième défenseur pour le Canadien, pis un solide.
  • Alexandre Pratt, sans moule
    Ce sont deux joueurs qui sont très bons mais qui jouent juste d’un côté de la glace. Caufield, y’est jeune, y’est encore temps de le moudre là tsé.
  • Jean-Charles Lajoie, pas frais
    Y’a beaucoup de pression qui se rattache au hockey mineur à partir des camps de sélection et je trouve que ce qui est putréfié tout le temps, c’est le plaisir.
  • Martin Lemay, à propos de Tua Tagovailoa
    Tout le monde avait levé le flag après la semaine dernière alors qu’il avait titubé et tombé après avoir été mal à tête.

Flux Le club des mal cités

  • Claire Samson, qui a une solution pour les points de presse d’Éric Duhaime
    – On l’attend à la galerie de la presse à l’édifice Laurendeau. Ou encore dans mon fumoir, tsé l’arrêt d’autobus qu’ils m’ont mis pour aller fumer là?– Ah je pourrais faire mes scrums dehors dans le fumoir. – Dans le fumoir oui.
  • Éric Duhaime, inquiet pour sa passe de l’Assemblée Nationale
    – Vous voudriez qu’on vous donne un statut spécial quoi? – Ben non, écoutez je l’ai déjà ma passe de l’Assemblée nationale. Imaginez, j’avais ma passe, je pouvais entrer à l’Assemblée, j’avais le privilège de faire des conférences de presse, j’avais un bureau. On va se ramasser qu’on va être absent, ma carte sera plus […]
  • Joseph Facal, à propos du vote ethnique
    – Madame Anglade a réussi cet exploit là, elle a fait pire que Philippe Couillard. – Est-ce qu’on peut parler de vote ethnique? – Ben oui on peut parler de vote ethnique, ben oui!
  • François Legault, contre le scrutin proportionnel
    J’pense pas qu’il soit mauvais le mode de scrutin qu’on a. Pis moi pendant la campagne électorale, je me suis engagé à pas ouvrir ce débat-là. Pis je vais respecter tous mes engagements.
  • Bernard Drainville, à propos du 3e lien
    – C’est une décision politique pis ça va se faire? – Ben, ça va se faire. Ça va se faire parce qu’on en a besoin. Maintenant les études, elles vont être dévoilées, elles vont être rendues publiques. Paul, on va convaincre les gens en faisant preuve de transparence.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.