Retour sur Idiocracy

Petite remise en perspective de ce film de 2006.

Observing that “evolution does not necessarily reward intelligence”, the narrator explains that “with no natural predators to thin the herd, it began to simply reward those who reproduced the most – and left the intelligent to become an endangered species”.

In the current era I couldn’t help but think of the BirthStrikers, taking a reasoned response to the climate crisis while hordes of the hoi polloi refuse to accept there is even a problem. Also that famous quote often attributed toCharles Bukowski: “The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence.”

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Observant que « l’évolution ne récompense pas nécessairement l’intelligence », le narrateur explique que « sans prédateurs naturels pour éclaircir le troupeau, elle a commencé à récompenser simplement ceux qui se sont reproduits le plus – et a laissé les intelligents devenir une espèce en voie de disparition ».

    À l’époque actuelle, je ne pouvais pas m’empêcher de penser aux BirthStrikers, apportant une réponse raisonnée à la crise climatique alors que des hordes de hoi polloi refusent d’accepter qu’il y ait même un problème. Aussi cette célèbre citation souvent attribuée à Charles Bukowski : « Le problème avec le monde, c’est que les gens intelligents sont pleins de doutes, tandis que les gens stupides sont pleins de confiance.

Flux Le Sportnographe

  • Bob Hartley, pas mât
    C’est pas celui qui flash le plus là. Lui y’est comme la peinture pour les BBQ. Des fois y’est mât, par contre il est efficace.
  • Bob Hartley, ni devin, ni divin
    J’pas un divin, je suis pas un prophète, mais je prédis qu’il va être un cinquième sixième défenseur pour le Canadien, pis un solide.
  • Alexandre Pratt, sans moule
    Ce sont deux joueurs qui sont très bons mais qui jouent juste d’un côté de la glace. Caufield, y’est jeune, y’est encore temps de le moudre là tsé.
  • Jean-Charles Lajoie, pas frais
    Y’a beaucoup de pression qui se rattache au hockey mineur à partir des camps de sélection et je trouve que ce qui est putréfié tout le temps, c’est le plaisir.
  • Martin Lemay, à propos de Tua Tagovailoa
    Tout le monde avait levé le flag après la semaine dernière alors qu’il avait titubé et tombé après avoir été mal à tête.

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Bob Hartley, pas mât
    C’est pas celui qui flash le plus là. Lui y’est comme la peinture pour les BBQ. Des fois y’est mât, par contre il est efficace.
  • Bob Hartley, ni devin, ni divin
    J’pas un divin, je suis pas un prophète, mais je prédis qu’il va être un cinquième sixième défenseur pour le Canadien, pis un solide.
  • Alexandre Pratt, sans moule
    Ce sont deux joueurs qui sont très bons mais qui jouent juste d’un côté de la glace. Caufield, y’est jeune, y’est encore temps de le moudre là tsé.
  • Jean-Charles Lajoie, pas frais
    Y’a beaucoup de pression qui se rattache au hockey mineur à partir des camps de sélection et je trouve que ce qui est putréfié tout le temps, c’est le plaisir.
  • Martin Lemay, à propos de Tua Tagovailoa
    Tout le monde avait levé le flag après la semaine dernière alors qu’il avait titubé et tombé après avoir été mal à tête.

Flux Le club des mal cités

  • Claire Samson, qui a une solution pour les points de presse d’Éric Duhaime
    – On l’attend à la galerie de la presse à l’édifice Laurendeau. Ou encore dans mon fumoir, tsé l’arrêt d’autobus qu’ils m’ont mis pour aller fumer là?– Ah je pourrais faire mes scrums dehors dans le fumoir. – Dans le fumoir oui.
  • Éric Duhaime, inquiet pour sa passe de l’Assemblée Nationale
    – Vous voudriez qu’on vous donne un statut spécial quoi? – Ben non, écoutez je l’ai déjà ma passe de l’Assemblée nationale. Imaginez, j’avais ma passe, je pouvais entrer à l’Assemblée, j’avais le privilège de faire des conférences de presse, j’avais un bureau. On va se ramasser qu’on va être absent, ma carte sera plus […]
  • Joseph Facal, à propos du vote ethnique
    – Madame Anglade a réussi cet exploit là, elle a fait pire que Philippe Couillard. – Est-ce qu’on peut parler de vote ethnique? – Ben oui on peut parler de vote ethnique, ben oui!
  • François Legault, contre le scrutin proportionnel
    J’pense pas qu’il soit mauvais le mode de scrutin qu’on a. Pis moi pendant la campagne électorale, je me suis engagé à pas ouvrir ce débat-là. Pis je vais respecter tous mes engagements.
  • Bernard Drainville, à propos du 3e lien
    – C’est une décision politique pis ça va se faire? – Ben, ça va se faire. Ça va se faire parce qu’on en a besoin. Maintenant les études, elles vont être dévoilées, elles vont être rendues publiques. Paul, on va convaincre les gens en faisant preuve de transparence.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.