Le syndrome de la femme blanche disparue

J’ai pensé au « Missing white woman syndrome » en lisant ce texte sur des gens qui utilisent TikTok pour attirer l’attention sur le décès d’une jeune fille et où on peut lire ce témoignage: « Je sais simplement que, bien souvent, les histoires de femmes et d’enfants noirs ne suscitent pas beaucoup d’intérêt ».

Le syndrome de la femme blanche disparue:

Missing white woman syndrome is a phenomenon noted by social scientists and media commentators of the extensive media coverage, especially in television, of missing person cases involving young, white, upper-middle-class women or girls. The phenomenon is defined as the Western media’s undue focus on upper-middle-class white women who disappear, with the disproportionate degree of coverage they receive being compared to cases of missing men or boys, women of color, and women of lower social classes.

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Le syndrome de la femme blanche disparue est un phénomène noté par les spécialistes des sciences sociales et les commentateurs des médias de la large couverture médiatique, en particulier à la télévision,[4] des cas de personnes disparues impliquant des femmes ou des filles jeunes, blanches, de la classe moyenne supérieure. Le phénomène est défini comme l’attention indue des médias occidentaux sur les femmes blanches de la classe moyenne supérieure qui disparaissent, le degré disproportionné de couverture qu’elles reçoivent étant comparé aux cas d’hommes ou de garçons disparus, de femmes de couleur et de femmes de classes sociales inférieures.

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Flux Le club des mal cités

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.