Qu’est-ce que le Twitter brain?

On m’a récemment fait découvrir cette infolettre que j’aime bien et cette semaine, il est question du Twitter brain, défini ainsi:

But posting neurosis isn’t responding to something that doesn’t exist. There are a lot of people who use social media that become violently enraged if they view content that somehow doesn’t completely and totally align with their worldview. I’m also talking about a specific kind of internet toxicity here. I’m not talking about racist trolls or violent extremists, I’m talking about essentially online manspreaders. People who seem to compulsively need to assert their own point of view in the comments and replies of other people’s content. These people tend to show up most prominently in fandoms, but they can show up anywhere.

Selon l’auteur du texte, ce serait des transfuges d’autres plateformes qui amèneraient ces comportements.

2 commentaire

Laisser un commentaire

  • Mais afficher une névrose ne correspond pas à quelque chose qui n’existe pas. Beaucoup de gens qui utilisent les médias sociaux deviennent complètement enragés s’ils voient un contenu qui, d’une manière ou d’une autre, ne correspond pas complètement et totalement à leur vision du monde. Je parle évidement d’un type spécifique de toxicité sur Internet. Je ne parle pas de trolls racistes ou d’extrémistes violents, je parle essentiellement de propagandistes en ligne. Les personnes qui semblent avoir un besoin compulsif d’affirmer leur propre point de vue dans les commentaires et les réponses du contenu des autres. Ces personnes ont tendance à apparaître plus en évidence dans les fandoms, mais elles peuvent apparaître n’importe où.

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Flux Le club des mal cités

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.