Quand Rebel News ne veut pas que vous sachiez que le tueur de Christchurch lui a fait un don

Rebel news

Tous les médias ont une influence, mais tous ne prennent pas leurs responsabilités.

The concept of “white genocide,” central to the terrorist’s manifesto, featured prominently on Rebel Media platforms during the time the young man was planning his terrorist attack. On May 31, 2017, Rebel published a much-discussed article, also later deleted, titled “White genocide in Canada?” which asked whether “diversity is just code for population replacement.” Another, published in December, 2016, claimed that a CBC show “celebrates white genocide.” During 2018, other Rebel posts and tweets promoted the “white genocide” concept.

I am not suggesting that this Canadian fringe-media site was responsible for, or approved of, the murderous violence of March 15, 2019; that is solely the responsibility of the man who committed the crimes. But it is quite reasonable to conclude that Rebel Media was an influence on his ideas during the time he was planning an attack, as were the people and concepts the outlet regularly and enthusiastically promoted during those years.

Effacer les traces et nier leur influence, des techniques qu’utilisent bien des médias du genre.

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Le concept de «génocide blanc», au cœur du manifeste du terroriste, figurait en bonne place
    sur les plateformes Rebel Media à l’époque où le jeune homme planifiait son attaque terroriste. Le 31 mai 2017, Rebel a publié un article très discuté, également supprimé par la suite, intitulé
    « White genocide in Canada » qui demandait si « la diversité n’est qu’un code pour le remplacement de la population ». Un autre, publié en décembre 2016, affirmait qu’une émission de la CBC « célèbre le génocide blanc ». En 2018, d’autres messages et tweets rebelles ont promu le concept de « génocide blanc ».

    Je ne suggère pas que ce site canadien de médias marginaux était responsable ou aurait approuvé de la violence meurtrière du 15 mars 2019 ; c’est la seule responsabilité de l’homme qui a commis les crimes. Mais il est tout à fait raisonnable de conclure que Rebel Media a eu une influence sur ses idées au moment où il planifiait une attaque, tout comme les personnes et les concepts que le média a promus régulièrement et avec enthousiasme au cours de ces années.

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Infolettre

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Flux Le club des mal cités

  • François Legault, imaginatif
    – Écoutez, y’a personne qui a une job garantie à la CAQ. – Ben vous venez de dire, y’a pas personne qui a un futur ministre de la santé meilleur que Christian Dubé. – Ouais – Ben là, ben futur, ça veut dire qu’il va rester. – (…) – Si on a un dream team, […]
  • Jean-François Lisée, au sujet des autochtones
    Tsé cette idée, quand les autochtones parlent, c’est 100% vrai. Écoutez c’est 100% pour personne. C’est du racisme à l’envers de penser que les autochtones ont toujours raison.
  • Julie Dufour, mairesse de Saguenay, à propos du PIB
    La prochaine région où il faut investir, parce qu’on a tout pour augmenter le produit international brut du Québec et c’est une richesse collective.
  • Yves Désautels, surpris
    – Eille ça s’est bien passé avec Pénélope hier, pour souligner vos 45 ans de carrière à Radio-Canada?– J’ai été agréablement surpris, elle est très gentille Pénélope!– Ben là, voyons, vous avez été surpris de la gentillesse de Pénélope?– Non non, j’ai été surpris que ça s’est bien passé, elle est facile d’approche et vous […]
  • Pierre Paul-Hus, qui semble parler de lui-même
    Monsieur le Président, qu’est-ce que le wokisme? Au tout début, le terme woke était utilisé pour identifier une personne qui était consciente et offensée des injustices et des discriminations subies par les groupes minoritaires. Mais aujourd’hui c’est un mouvement qui s’approprie un concept à la base positif mais qui l’instrumentaliste à des fins politiques.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.